Ousmane Ngom comme Joseph Fouché (Par Abdoul Aziz Diop)

Comme tous les sénégalais, je suis véritablement indigné par la récente sortie de Ousmane Ngom ancien ministre  de la police sous Me Wade. Homme misérable, sans convictions, lâche et opportuniste….Un roman n’y suffirait pas à répertorier les insultes et odieux qualificatifs attribués à ce judas des temps modernes comme ce fut le cas de Joseph Fouché ancien ministre de la police de Napeleon immortalisé le ” crime” par Chateaubriand dans ses Mémoires d’outre- tombe.

A cause de ses revirements politiques, il fait partie de ces noms de l’histoire politique du Sénégal qu’une odieuse réputation précède à la moindre évocation. Lorsqu’on entend parler de ousmane Ngom, il y’a fort à parier que les termes de trahison ou d’abjection s’empressent aux lèvres de celui qui l’ évoque. En plus de ces qualificatifs odieux sur l’homme, on découvre un homme précurseur du mal totalitaire en germe dans nos murs. 

Ces hommes qui ont aujourd’hui une existence existancielle doivent prendre leur courage à deux mains de rallier directement le camp du pouvoir que de se révéler à chacun de leurs discours comme de vulgaires mendiants qui font tout pour plaire au régime pour ainsi être associés ” au banquet des mendiants”.

Ousmane Ngom doit prendre son courage à deux mains et accepter de se présenter devant la justice pour vider tous ses dossiers que l’on qualifie de “Scandales” du régime précédent. A défaut, il restera un etrenel otage donc un eternel irresponsable qui chaque jour pousse le ridicule au comble.

Certainement Idrissa Seck va rire sous cape car lui au moins a très tôt compris l’homme car répondant à un journaliste qui lui demandait pourquoi il s’oppose à la “re-venue” de ousmane Ngom au Pds, idrissa répondit: ” un traitre restera toujours un traitre et lorsque les conditions d’une nouvelle trahison se présentent, il trahira encore”.

Maître Wade avait autant besoin de Ousmane qu’il le méprisait. 

Wade comme Napoléon pouvait dire : ” comment voulez vous que j’ai confiance en un ministre qui un jour fouille dans mon lit et l’autre dans mon portefeuille?”.

Comme Ousmane inaugure l’ere des révélations, le peuple l’attend sur :

Le dossier “Securiport”

Le dossier ” des passeports numérisés “

Le dossier ” des cartes d’identite ” et autres.

A défaut qu’il se taise à jamais sinon à chaque fois qu’il ouvre sa bouche c’est pour nous conforter dans les propos de Idrissa Seck à son endroit…. Un traitre!

Abdoul Aziz Diop

Secrétaire général des Cadres Liberaux- FNCL

Commentez avec Facebook

Voir aussi

Vidéos – Regardez quand Sada NDIAYE brûlait Macky SALL

Vidéos – Regardez quand Sada NDIAYE brûlait Macky SALL Commentez avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *