Etat débouté: “Karim va poursuivre la réparation du préjudice, il est…”

Paris a débouté l’Etat du Sénégal qui voulait obtenir la confiscation des appartements de Karim Wade et de Bibo Bourgi, situés dans le 16ème arrondissement. Les conseils de l’Etat du Sénégal s’étaient basés sur l’arrêt de la Cour de Répression de l’Enrichissement (Crei) pour engager cette procédure de recouvrements de biens. 

Selon le défenseur de Bibo Bourgi, Me Baboucar Cissé, les juges parisiens ont rejeté la demande de confiscation libellée par l’Etat Sénégalais. “Ils ont estimé qu’il n’existe aucun élément prouvant que les biens revendiqués ont servi et seraient issus d’une quelconque infraction. Ils ont procédé à une analyse systématique de toutes les infractions envisageables en droit français et ont conclu que l’enrichissement illicite, ne peut correspondre à aucune infraction selon la loi française”, explique le conseil de Bibo.  

Il poursuit: “Karim Wade va poursuivre l réparation du préjudice politique, matériel et personnel. Il est victime d’un complot politico-judiciaire, ses droits ont été piétinés par des fonctionnaires exclusivement mus par leur souci de plaire à Macky Sall”.

Du côté de l’Etat, ses conseils, écartés au profit du Parquet civil de Paris font le dos rond: “Nous n’avons pas encore cette information sur cette affaire”. 

Commentez avec Facebook

Voir aussi

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall Commentez avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *