Mayoro Faye : « Si Karim Wade n’est pas candidat en 2019, il n’y aura pas d’élection au Sénégal »

Pikine a été le lieu de convergence des libéraux de Saint-Louis qui ont répondu massivement à la convocation de leur responsable Mayoro Faye. Devant des militants favorables à Karim Wade, il estime que l’heure est à l’unité. d’un ton ferme, il avertit : « si Karim Wade n’est pas candidat en 2019, il n’y aura pas d’élection au Sénégal ». L’autre tendance regroupée au sein de la coalition « alternative patriotique » a procédé au choix des candidats pour le scrutin du haut conseil des collectivités territoriales (Hcct).

Le débat sur la double nationalité soulevé depuis quelques jours, s’est invité avant-hier à Pikine, lors de l’assemblée générale des militants du Pds de Saint-Louis, qui ont battu le rappel des troupes. A cette occasion, Mayoro Faye a asséné ses quatre vérités.

Pour lui, le pays « va de vie à trépas », donc il faut prendre « nos responsabilités » pour éviter le pire. « C’est regrettable de le dire, mais notre pays est aux abois. La peur a poussé l’Apr à lancer ce débat sur la double nationalité mais c’est peine perdue. Si Karim Wade n’est pas candidat en 2019, il n’y aura pas d’élection au Sénégal. Macky Sall ne cherche rien d’autre qu’à éliminer ses potentiels adversaires, pour la prochaine présidentielle », tonne Mayoro Faye.

Face à des militants surexcités et acquis à la cause de l’ancien ministre de la Coopération internationale, Mayoro Faye rappelle à qui veut l’entendre que Karim Wade est le candidat du Pds.

« Que les choses soient claires dans la tête de tout le monde et que le débat soit clos, le Pds n’a pas de plan B et son candidat est Karim Wade. Que cherche Macky Sall ? Il ne cherche rien si ce n’est que vouloir changer les règles du jeu », explique M. Faye qui trouve que l’État est une continuité. « Ni Senghor, ni Diouf, ni Wade n’ont commis l’incurie de diviser les Sénégalais », clame-t-il avant d’inviter les militants et responsables à s’unir et se tenir prêts, pour se dresser contre ce projet.

Durant ce weekend, les libéraux ont mené des activités, simultanément avec leurs alliés regroupés au sein de la coalition « Alternative patriotique ». Au sortir de l’assemblée générale, cette coalition regroupant le Pds, Bokk Gis-Gis, Ucs, Fsd/Bj, Aj/Pads et Psd/Jant Bi a désigné ses candidats.

Au niveau de la commune, les choix sont portés sur la conseillère départementale libérale Mame Mbeugué Seck du Pds et Amadou Mbodji de l’Ucs, alors que pour le département, ce sont Issa Diaw, maire de Mpal et Aminata Boye, première adjointe au maire de la Commune de Ndièbène Gandiol qui seront en lice.

Ameth Fall « Baraya » et les autres espèrent remporter ces échéances car, affirme-t-il, « nous avons retrouvé notre unité et entendons maintenir carrément la dynamique de groupe ».

L’As

Commentez avec Facebook

Voir aussi

Vidéos – Regardez quand Sada NDIAYE brûlait Macky SALL

Vidéos – Regardez quand Sada NDIAYE brûlait Macky SALL Commentez avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *