Gestion nébuleuse à la SAPCO : le jackpot de 52 millions FCFA de Youssou Ndour qui indispose le Palais

Réunion d’urgence ce matin des administrateurs de la SAPCO dans un hôtel de la place. Bocar Ly, directeur général de la boîte risque gros car sa gestion fortement décriée fait jaser jusqu’à la présidence de la République.

Faisant déjà l’objet d’une plainte à l’OFNAC, le DG de la SAPCO a tout intérêt à surveiller ses arrières par ces temps qui courent. En effet, le Conseil d’administration qui se réunit ce matin, à l’initiative du commissaire au compte Ndiaga Sarr, pourrait sceller son sort. Sa gestion qui fait grincer des dents sera passée au crible, informe « La tribune » dans sa livraison du lundi.

Depuis sa nomination le 6 janvier 2015 à la tête de la SAPCO, la boîte est au bord du gouffre car d’après la même source, le chiffre d’affaires est passé de 1.316.659.139 FCFA en 2013 à 53.668.263 FCFA en 2015. Une contre performance qui a occasionné une perte sèche de l’ordre de 702.731.914 FCFA. Pire, le DG qui peine à générer des ressources propres à la survie de l’entreprise utilise, contre toute attente, la fameuse subvention destinée à l’investissement pour le fonctionnement de la SAPCO. Le Conseil d’administration qui n’a même pas été avisé de cette « gymnastique financière douteuse » a découvert, avec stupéfaction, que le bilan de l’exercice 2015 du DG Bocar Ly a fait l’objet d’un maquillage comptable sans précédent, notamment dans la rubrique relative à l’endettement de la boîte. A cela, s’ajoute l’allocation des jetons de présence à chaque réunion des administrateurs qui est passée de 25.000 à 200.000 FCFA sous le magistère de M. Ly. Nos confrères de relever par ailleurs qu’un certain Ousseynou Bâ chargé du contrôle et du suivi des opérations de la SAPCO perçoit indûment, grâce à la complicité du DG, des jetons de présence au même titre que les 10 administrateurs, alors qu’il n’en a pas le droit.

Mais la bamboula a atteint son paroxysme quand le DG Bocar Ly, au moment où le compte bancaire de la société est au rouge, obligeant la direction générale à recourir comme pas possible à des couverts dans une banque de la place, a versé un soir des émoluments substantiels de prestations de service de près de 52 millions FCFA au chanteur Youssou Ndour et à sa télé (Tfm), récemment pour des activités folkloriques lors d’une série de manifestations à la station balnéaire de Saly Portudal.

Nos confrères révèlent également que dans la foulée de ces festivités qui visaient la relance du tourisme local, la RTS aussi a empoché la rondelette somme de 4 millions FCFA, loin du jackpot du lead vocal de Super Etoile et non moins ministre conseiller à la Présidence. Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, quelques 40 agents et cadres de la boîte ont jeté l’éponge. Mis au courant de ces errements du DG de la SAPCO, le Palais, d’après les mêmes sources, est dans ses états.
DAKARMATIN

Commentez avec Facebook

Voir aussi

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall Commentez avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *