Cheikhou Oumar Talla de l’UJTL: « Karim WADE est plus important qu’Idrissa Seck »

Cheikhou Oumar Talla, Conseiller municipal à la Commune de Pikine Nord et Conseiller Municipal à la Ville de Pikine par ailleurs membre influent de l’UJTL, n’a pas apprécié les sorties du président du parti REWMI contre son mentor Karim Wade. Dans cet entretien exclusif,M. Talla décrie le président Idrissa Seck comme un homme qui a perdu toutes ses forces politiques.

Quelle est votre réaction après la sortie d’Idrissa Seck contre le PDS et Karim Wade ?
La réponse de Touba par la voix de son porte parle Serigne Bass Abdou Khadre suffit largement pour prendre le contrepied des déclarations Idrissa Seck. Touba n’est dans aucun deal. Karim est fils et un fervent talibé mouride et qu’il jouit du soutien du Khalif Général Serigne Sidy Mokhtar Mbacké qui n’a ménagé aucun effort pour le sortir de l’arbitraire et de l’injustice dont il était victime. Si des négociations ont impliqué Touba, Tivavouane et l’Emir du Qatar, les Nations Unis et la CEDEAO cela montre à suffisance que Karim WADE est plus important qu’Idrissa Seck.

Voulez dire que le président Seck ne pèse plus rien dans ce pays ?
On ne tire pas sur une ambulance, Monsieur Idrissa Seck a raté le train de l’histoire. Au regard des différents scrutins, on constate que Idrissa Seck voit sa cote de popularité baissée et les sénégalais ne croient plus en lui car il symbolise la tortuosité politique, et aujourd’hui il est dans un instinct de survie c’est pourquoi il s’en prend à Karim Wade qui lui fait de l’ombre, et qui met à l’eau son projet présidentiel. Malheureusement la donne Karim Wade a bousculé et basculé la hiérarchie politique composée de la vielle garde de Loosers en perte de vitesse et de popularité, et qui sont  à la quête d’une nouvelle virginité politique. Hélas Karim Wade est attributaire du Décret Divin car il à la Grace Divine. Il marche assurément vers l’accomplissement de son destin présidentiel. Les feuilles mortes vont inéluctablement tombées, et de nouvelles belles fleurs vont éclore

Ensuite, Mr Seck  ne doute pas sur culpabilité de votre mentor…
Idrissa Seck a un problème de timing, lors du procès pourquoi ne s’est-il pas constitué témoin à charge à l’encontre de Monsieur Karim Wade pour apporter la preuve de ses allégations et démontrer sa culpabilité ?  S’il est avéré qu’il ne doute pas sur la culpabilité de procès. Aujourd’hui Karim a été condamné et gracié, alors qu’est qui dérangerait Idrissa Seck. Karim Wade est blanc comme neige car il n’a été condamné ni de corruption, ni de détournement de deniers publics, n’est-ce pas Idrissa Seck lui-même qui dénonçait la CREI.

Nous avons compris la stratégie de Idrissa Seck qui est obnubilé par le leadership de l’opposition, il veut jouer le rôle de réceptacle des frustrés du régime de Macky Sall en décadence ainsi il s’en prend à Karim Wade, qui incarne aujourd’hui l’alternative crédible face à l’incurie et l’incompétence de Macky Sall. Malheureusement en tentant de diaboliser Monsieur Karim Wade, Idrissa Seck entre dans le piège de Macky Sall qui veut désunir et affaiblir l’opposition sénégalaise. Je l’invite à plus de lucidité et de grandeur pour ne pas se rabaisser aussi bas.

Idrissa Seck soupçonne un deal sur le séjour de Karim au Qatar. Est-ce que,  Karim Wade a été livré en réalité ?
Si KARIM n’est pas libre mais livré à son ami qui se trouve être l’Emir du pays le plus liquide au monde, alors qui aurait pu avoir mieux ?  Dans sa correspondance suite à sa libération Karim Wade a magnifié les relations qui le lie à son ami, l’Émir du Qatar, Sheikh Tamin ben Hamad AL THANI qui n’a cessé d’intervenir pour permettre qu’il soit mis fin à l’injustice qu’il a subi depuis quatre ans. Ceci révèle que Karim jouit d’un excellent carnet d’adresse et d’un réseau capable d’amener des capitaux pour développer le Sénégal. Si c’est ça être livré, nous sommes conscients qu’il entre de bonnes main.
Source exclusif.net

Commentez avec Facebook

Voir aussi

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall Commentez avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *