Seydi Gassama interpelle l’Etat sur la crise scolaire

Radier 5000 enseignants qui n’ont pas déserté les classes mais retiennent des notes pour amener l’Etat à respecter des accords signés, serait une atteinte grave à la liberté syndicale digne d’un régime totalitaire. Ceux qui se réjouissent de cette funeste perspective sont loin d’être des amis de l’école, de l’école publique notamment. Ils sont loin d’imaginer les implications d’une telle décision pour les enseignants, leurs familles et le pays dans son ensemble. Il appartient au Président Macky Sall, que cette mesure ne grandirait pas aux yeux de l’opinion nationale et internationale, de recevoir les syndicats d’enseignants et de leur donner des assurances quant au respect des engagements souscrits par l’Etat.

Page facebook Seydi GASSAMA

Commentez avec Facebook

Voir aussi

Vidéos – Regardez quand Sada NDIAYE brûlait Macky SALL

Vidéos – Regardez quand Sada NDIAYE brûlait Macky SALL Commentez avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *