LA LIBÉRATION DE M.KARIM MEISSA WADE NE DÉPEND PAS D’UN DEAL POLITIQUE OU D’UN QUELCONQUE DIALOGUE

Après l’injonction du comité de l’organisation des Droits de l’Homme des Nations-Unies(O.N.U),à l’Etat du Sénégal de libérer immédiatement sans condition M. Karim WADE emprisonné arbitrairement pour six ans.
Le président Macky SALL utilise la ruse politique pour leurrer l’opinion publique nationale et internationale pour trouver un alibi ou un prétexte pour respecter ses engagements internationaux pour libérer M. Karim WADE afin que notre cher Sénégal envié jadis de par le monde pour sa démocratie ne soit pas indexé sur la scène internationale judiciaire comme étant un mauvais exemple qui refuse à chaque fois de respecter les dispositions internationales.
D’ailleurs,c’est pourquoi le président Macky SALL s’est précipité après juste le dialogue national avec les forces vives de la Nation pour se rendre en France pour saisir l’occasion de la tribune d’une radio française de renommée internationale pour donner l’assurance à l’opinion publique nationale et internationale que M. Karim WADE sera libre avant la fin de l’année.C’est pourquoi nous osons espérer que le président Macky SALL va respecter cette fois sa parole en libérant Karim WADE sans condition .
Par ailleurs,pour rappel aux détracteurs de M. Karim WADE souffrant de haine viscérale,de mauvaise foi,d’un sentiment d”infériorité et de peur bleue,se sentant obligés de salir sa dignité et sa popularité dans le but de faire croire à la population que son emprisonnement et sa libération n’était qu’un deal politique.Nous leur renvoyons à la déclaration de ce dernier qui disait devant le procureur spécial de la CREI que:
“Vous avez décidé d’accélérer le traitement de cette procédure unique dont je suis l’objet pour en faire votre “trophée de chasse”.

 Croyez-moi,je demeure convaincu que justice ne pourra que m’être rendu au final et que très rapidement le peuple Sénégalais ne pourra que se rendre à l’évidence à savoir que j’ai été injustement accusé,calomnié,diabolisé,privé de ma liberté d’aller et venir et de l’affection de mes enfants et de mes proches.L’histoire de notre cher pays prouve que notre peuple à juste titre n’as jamais toléré l’injustice et qu’il a toujours sanctionné en faisant prévaloir la vérité”.
La vérité,c’est d’exiger au président Macky SALL de libérer Karim WADE par une loi d’amnistie pour lui faire respecter ses engagements devant certaines institutions internationales(O.N.U,CEDEAO…)que Karim WADE avait saisi par le biais de ses avocats pour dénoncer son arrestation arbitrairement sélective et politique.
En somme,il faut admettre que Karim WADE a eu gain de cause suite à ses requêtes auprès de l’O.N.U donc sa libération ne dépendra pas ni d’un deal politique,ni d’un quelconque dialogue mais plutôt d’une pression populaire et d’une exigence internationale.
Waly Albert NDONG
Membre du comité directeur du PDS
Conseiller municipal à Fatick

Commentez avec Facebook

Voir aussi

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall

Les questions dérangeantes de Woré Sarr à Ismaila Madior Fall Commentez avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *